Inna de Yarddans le jardin en patois Jamaïcain, exhume l’essence de la culture musicale de la JamaÏque. Plus qu’un collectif, il s’agit d’un état d’esprit, d’une forme de création renouant avec l’énergie brute et collective. Revenir à un dispositif simple, acoustique, en extérieur, au plus proche des vibrations naturelles, des instruments et des voix.

Initié par le label français Makasound (crée par les mêmes professionnels ayant fondé ensuite Chapter Two) dans les années 2000, huit disques Inna de Yard virent le jour, enregistrés en plein air dans les cours de Kingston.

En 2016, la Philharmonie de Paris décide de consacrer sa prochaine exposition à la Jamaïque et sollicite ainsi Chapter Two et Inna de Yard pour renouer avec cette expérience musicale unique. L’aventure reprend avec l’album « The Soul of Jamaica » paru en mars 2017 et une tournée à guichet fermé

Le collectif jamaïcain décide ensuite d’enregistrer un nouvel opus « Inna de Yard », qui rassemble cette fois les titres les plus emblématiques de leur répertoire. C’est à l’occasion de l’enregistrement de cet album que Peter Webber a réalisé le film « Inna de Yard ». Inna de Yard reprend alors le chemin de la scène avec une tournée européenne.

Soudé autour de quatre chanteurs principaux, Ken Boothe, Cedric Myton, Winston McAnuff et Kiddus I, Inna de Yard rassemble aussi le trio des septuagénaires Viceroys ainsi que la jeune génération, Var, Kush McAnuff, Derajah. Certains invités exceptionnels se mêlent aux sessions du dernier album sur les hauteurs de Kingston, Horace Andy ainsi que Judy Mowatt (ancienne choriste de Bob Marley) en duo avec la chanteuse internationale Jah9.